FRANÇOIS COUPERIN : L’APOTHÉOSE DE CORELLI

GEORG PHILIPP TELEMANN : QUATUORS PARISIENS

 

Nevermind

Anna Besson, flûte traversière

Louis Creac’h, violon

Robin Pharo, basse de viole

Jean Rondeau, clavecin

Dimanche 14 octobre à 20h 

Concert sans entracte
 

Salle Erard, 13 rue du Mail

Paris 2ème - Métro Bourse ou Sentier

Prix des places : 30 € / Tarif jeune : 15 € 

Allier l’œuvre visionnaire de Georg-Philipp Telemann et l’infinie délicatesse de celle de François Couperin au sein d’un même concert, c’est une manière de présenter le symbole d’une époque et un répertoire qui contribua à offrir ses lettres de noblesses à la musique de chambre baroque.

Telemann et Couperin ont composé certaines des pièces les plus célèbres du répertoire de musique de chambre des XVIIème et XVIIIème siècles. L’un et l’autre disposent d’une personnalité musicale affirmée. L’œuvre de Couperin est unique en son genre : elle allie l’art du contrepoint et celui de la mélodie, avec une élégance inouïe. La saveur d’une pièce de Couperin, avec ses singularités et ses fulgurances, est sans égal au sein-même du répertoire français de la même période.

Telemann, quant à lui, fut l’un des premiers compositeurs européens à développer une nouvelle forme de la musique de chambre : le quatuor. Il en écrivit douze célèbres, réparties dans deux recueils, respectivement publiées à Hambourg et à Paris, en 1730 et 1738. Grâce au ûtiste français Michel Blavet, ces pièces furent jouées au fameux ‘Concert Spirituel’ où elles rencontrèrent un important succès.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now